Ragréage des sols avant la pose de moquette

Sommaire

Pour que la pose de moquette soit efficace et esthétique, il est souvent nécessaire de ragréer le sol auparavant. Le ragréage consiste à niveler la surface du sol avec un mortier (appelé aussi enduit) avant de poser un revêtement de sol.

1. Ragréez un sol en ciment

Avant de ragréer un sol en ciment, vous devez évaluer sa planéité. Posez à plusieurs endroits du sol une règle en aluminium de 2 m de long. Si l’écart entre la règle et le sol est supérieur à 7 mm, vous devez obligatoirement procéder au ragréage du sol avant d’y poser un revêtement quel qu’il soit.

Si votre sol en ciment présente des défauts de planéité inférieurs à 1 cm, utilisez du mortier de ragréage autolissant. Si ces défauts sont supérieurs à 1 cm, choisissez de préférence un mortier de nivellement.

Pour ragréer un sol en ciment, procédez de la façon suivante :

  • Nettoyez le sol.
  • Posez un primaire d’adhérence sur le sol en ciment.
  • Effectuez la préparation du mortier de ragréage fibré, puis versez-le sur le sol.
  • Étalez et/ou lissez le mortier selon le type de mortier choisi.
  • Éventuellement, posez une deuxième couche de mortier.

2. Ragréez un sol en carrelage

Avant de ragréer un sol carrelé, vous devez évaluer sa planéité. Posez à plusieurs endroits du sol une règle en aluminium de 2 m de long. Si l’écart entre la règle et le sol est supérieur à 7 mm, vous devez obligatoirement procéder au ragréage du sol.

Si votre sol carrelé présente des défauts de planéité inférieurs à 1cm, utilisez du mortier de ragréage autolissant. Si ces défauts sont supérieurs à 1 cm, choisissez de préférence un mortier de nivellement.

Pour ragréer un sol carrelé, procédez de la façon suivante :

  • Nettoyez le carrelage.
  • Appliquez un primaire d’accrochage.
  • Préparez le mortier de ragréage et versez-le sur le sol carrelé.
  • Étalez et/ou lissez le mortier selon le type de mortier que vous aurez choisi.
  • Dans certains cas, appliquez une deuxième couche de mortier sur le sol carrelé.

3. Ragréez un sol en parquet

Si votre parquet présente d’importants défauts de planéité, vous devez procéder à un ragréage. Avant d’entreprendre le ragréage, nettoyez le parquet et ôtez les clous qui dépassent. Pour le ragréage d’un parquet en bois, vous devez utiliser un mortier de ragréage fibré.

Important : vérifiez que la sous-face des lames du parquet reste ventilée pour ne pas qu’elle pourrisse. Si votre parquet présente des traces d’humidité, traitez les causes de l’humidité avant de procéder au ragréage.

Pour ragréer un sol en parquet, procédez de la façon suivante :

  • Préparez le mortier de ragréage fibré
  • Ensuite, versez le mortier de ragréage fibré sur le parquet.
  • Étalez le mortier de ragréage fibré sur le parquet et poncez-le si besoin est.

Ces pros peuvent vous aider